Enceinte sans fil

Comment choisir mon enceinte sans fil ?

A l’ère du numérique dans laquelle nous vivons, être en possession d’une enceinte sans fil est de plus en plus courant. Cette dernière peut être à usage personnelle et professionnelle, ce qui rend le choix de son acquisition encore plus complexe. Mais sur quels critères pouvons-nous nous baser pour la choisir ? Trouver une enceinte sans fil n’est pas difficile, mais pouvoir dénicher celle qui vous conviendra le mieux est une tâche à ne surtout pas prendre à la légère de peur de regretter son choix dans le futur.

Les modes de connexion possibles

Il existe plusieurs modes de connexion d’enceinte sans fil. Vous avez globalement deux grandes familles d’enceintes : les enceintes nomades Bluetooth, que l’on peut utiliser partout, y compris en dehors de la maison et les enceintes WiFi sédentaires, qui se branchent au secteur et ne s’utilisent que si elles sont connectées au réseau WiFi. On pourrait également évoquer les enceintes Airplay (un clin d’œil pour les utilisateurs d’Apple) qui ne sont bien sûr pas mises de côté.

Le choix du mode de connexion se fait en fonction des caractéristiques que l’on recherche : mobilité, facilité d’utilisation, fiabilité du son, diffusion multiroom, etc.

Si vous avez plusieurs appareils dotés de systèmes d’exploitation différents et que vous souhaitez les relier à votre enceinte sans fil, la connexion par Bluetooth sera celle qui fonctionnera le plus souvent grâce aux nombreux appareils disposant de cette technologie aujourd’hui. De son côté, l’enceinte WiFi propose le plus souvent un rendu plus fidèle que les enceintes Bluetooth car elle utilise un protocole de communication plus fiable (moins destructeur), dont le rendu du son est meilleur, parfois proche ou égal à celui de la HiFi. Cependant certaines marques ont réussi à mettre sur pied des enceintes Bluetooth qui renvoient un son de meilleure qualité pour encore plus satisfaire leur clientèle, notamment grâce à la dernière version du protocole, le Bluetooth V5.

En résumé

Pour faire très simple :

  • l’enceinte Bluetooth est nomade, en circuit ouvert mais pas de multiroom possible, avec un son compressé mais plus facile à configurer et globalement moins chère.
  • l’enceinte WiFi est sédentaire, en circuit fermé (WiFi), offrant la possibilité de faire du multiroom, d’une qualité de son bien meilleure car une transmission non compressée mais un peu plus longue à configurer et souvent plus chère.

La nature de l’appareil source

Un autre critère important à prendre en compte est la nature de l’appareil avec lequel vous souhaitez connecter votre enceinte. L’appareil à connecté, qu’il s’agisse d’un iOS, d’un Android ou d’un Windows (téléphone, tablette, ordinateur ou même lecteur Mp3) fait une grande différence.

Les Utilisateurs d’IOS n’ont pas d’autres choix que d’utiliser un Airplay ou un Airplay 2 du fait de la compatibilité des appareils. Mais, si par contre votre appareil source est un Android ou un Windows, le simple serait un modèle Bluetooth ou pour les plus fins en matière de qualité sonore les modèles bénéficiant du protocole Bluetooth APT-X procurant un rendu presque sans fautes. Viennent ensuite les enceintes Bluetooth DLNA idéales pour les Windows.

L’interconnexion des enceintes, le multiroom

De nos jours, il existe des enceintes Multiroom, c’est à dire capables de diffuser de la musique en même temps ou indépendamment à partir d’une source comme votre smartphone.

Compatibles avec la plus grande partie des OS (iOS, Android, PC, Mac…), ce système n’existe que pour les enceintes WiFi. Il suffit de le connecter au Wi-Fi de la maison et le tour est joué ! C’est la diffusion multisource. Ce système Multiroom peut être compatible aux systèmes AirPlay, DLNA et parfois Bluetooth quand les enceintes font partir d’un écosystème de la même marque.

principe du multiroom
principe du multiroom

D’autres critères additionnels

La particularité première d’une enceinte sans fil est la liberté qu’elle procure grâce à son lien invisible avec l’appareil source. Vous pouvez toutefois être confronté à des enceintes sans fil sédentaires a contrario de celles dites nomades. En plus de la mobilité, le poids est souvent un autre critère mis en avant par les utilisateurs. Ils associent à tort ou à raison le poids de l’enceinte à la qualité du son qu’elle renvoie. Pourtant, les utilisateurs d’enceinte nomade devraient privilégier celles de moins d’un kilogramme, le plus important étant de savoir la choisir. Une fois le second critère pris en compte, pensez à vous renseigner sur le besoin en autonomie. Il ne s’agit pas d’une règle universelle, mais en général les enceintes sédentaires ont une plus meilleure autonomie que les nomades. La résistance et la solidité d’une bonne enceinte wifi ou Bluetooth n’est pas non plus à négliger.

Certaines marques font même leurs enceintes de manière à les rendre résistantes à l’eau et aux épreuves du temps. Il y a aussi, dans toutes les catégories de consommateurs, ceux qui prêtent une importance capitale à l’esthétique. Les amateurs d’enceintes n’en font pas exception. Heureusement les entreprises qui les fabriquent ne sont pas à cours d’idées question design. Nous recommanderions juste aux utilisateurs de ne pas se focaliser sur l’aspect esthétique au point d’en faire un facteur décisif du choix d’une bonne enceinte. Les petits plus comme : une entrée jack, un port USB ou l’option de prise téléphonique sont aussi à considérer et peuvent démarquer une enceinte d’une autre.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *